Comment choisir un bon poulailler ?

Un bon poulailler désigne un emplacement abritant confortablement et correctement les poules. Depuis des lustres, l’élevage des poules demeure un commerce fulgurant. Un poulailler peut abriter des coqs, des poules pondeuses et autres. Leurs abris comportent en général des pondoirs et des perchoirs. Il est indispensable de bien concevoir cet accessoire pour poules grâce à des plans bien définis à l’avance avant d’acheter un poulailler.

Les avantages d’investir dans un poulailler

L’élevage des poules et/ou volailles apportent de multiples vertus. Tout d’abord, bon nombre de poulaillers issus du commerce construits à la hâte sont souvent désapprouvés techniquement par les éleveurs de poules. Ensuite, cette profession permet d’en tirer des œufs, fournir des poussins sur le long terme avec une espérance de vie moyenne de 10 ans. De plus, la consommation alimentaire des poules est minime car plus elles font de moindre exercice, moins elles consomment d’énergie. Aussi, celui-ci améliore le secteur de l’agro-écologie et favorise gestion du fumier. En outre, les demandes de la viande de poulet et d’œufs sont très sollicitées par les consommateurs quotidiennement. Elles procurent différents éléments nutritifs, de protéines et de matières grasses qu’il apporte. Enfin, pour les éleveurs disposant d’un jardin, il faut concevoir un bon poulailler pour réduire les dégâts pouvant y avoir lieu, pour protéger du bien-être des fleurs, fruits et légumes environnants.

Les différents types de poulailler

Il existe 6 types de poulailler les plus sollicités par les éleveurs. Si le poulailler métallique utilisant une isolation adéquate s’adapte à toutes les saisons. Le poulailler urbain est un habitat conçu avec esthétique, très écologique et économique, prévu pour être installé dans un espace exigu. Aussi, le poulailler en palette est favorable pour l’élevage de poules dans le jardin. Il suffit d’opter pour des palettes bien traitées avec un procédé thermique et bio tout en arrondissant les angles. En outre, le poulailler en kit est favorable aux éleveurs mobiles, qui souhaitent déplacer le poulailler. Celui-ci est facilement démontable et facilite le transport des produits. Par ailleurs, le poulailler sur pilotis rend à l’aise l’élevage des poules dans les jardins tout en les positionnant en hauteur. Enfin, le poulailler en bois bien traité est de nature écologique, durable, mettant à l’abri contre l’humidité et des parasites aviaires.

Comment choisir un bon poulailler ?

L’élevage professionnel des poules requiert un minimum de confort pour garantir leurs conditions de vie (sécurité, hygiène, santé, …), leur bien-être pour être rentable. Pour ce faire, certains critères et plans sont requis avant d’acheter un poulailler, de l’installer, de le fabriquer, de l’équiper confortablement et correctement. Tout d’abord, la taille d’un poulailler dépend forcément du nombre de poules y abritant. Ensuite, un professionnel a toujours l’habitude d’opter pour des investissements de nature économique, durable, bio mais rentable. Aussi, un bon poulailler doit être installé à hauteur d’homme, avec ou sans grillage et en mode fixe ou mobile. Une installation mobile facilite le déplacement et le nettoyage. Par contre, celle fixe garantit un maximum de sécurité si elle est installée dans un emplacement clôturé. En outre, celui-ci doit, vous devez penser à la facilite de nettoyage pour garantir ses conditions d’hygiène et santé nécessaire croissance et production. A cet effet, chercher un endroit assez éclairé, une aération naturelle et à l’abri du vent. Ajouter également du sable et/ou de la cendre. Enfin, la décision finale sera également fonction du budget à y consacrer.

Quitter la version mobile