Les différents types de soutènement pour vos travaux de terrassement

terrassement

La mise en place d’un mur de soutènement est souvent indispensable avant les travaux de terrassement. L’objectif est de renforcer la surface afin d’éviter les sinistres. Pourquoi est-il nécessaire d’installer un mur de soutènement ? Quels sont les différents types ?

Terrassement : à quoi sert le mur de soutènement ?

Le mur de soutènement est un ouvrage incontournable lorsqu’il y a un risque d’effondrement, d’affaissement, d’éboulement ou d’érosion du terrain. Il s’agit d’un rempart érigé servant à retenir et à caler la terre après des travaux de terrassement, comme le remblayage ou l’excavation. Avec des fondations solides, la stabilité des remblais est assurée. Le mur de soutènement permet donc de soutenir le sol afin d’aménager des voies, de construire des bâtiments ou de maintenir des terrains cultivables. C’est aussi un excellent moyen pour lutter contre l’érosion et renforcer les fondations. L’enrochement paysager et l’enrochement piscine aident par exemple à protéger les parties immergées d’un ouvrage pour avoir une meilleure esthétique. Le choix du matériau est cependant primordial pour garantir sa solidité. Les solutions sont d’ailleurs multiples : pierre sèche, béton armé en gabion ou en acier, briques, moellons ou polymères. En tout cas, le parpaing est le matériau le plus courant. Les professionnels utilisent en général une épaisseur de 15 à 20 cm et une largeur entre 40 à 50 cm. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Quels sont les différents types de murs de soutènement ?

On peut classer les murs de soutènement en deux catégories. D’une part, il y a les murs tordants. Ils ne sont pas stables, il faut donc les maintenir par un plancher ou des murs latéraux. D’autre part, on retrouve les murs indépendants pour soutenir les terres ou pour border les rampes d’accès. Les ouvrages sont également classés selon la méthode de dimensionnement, le matériau utilisé, la morphologie (massifs, parois ancrées…) et la méthode de mise en œuvre. Dans le cas où les murs sont maintenus par des tirants d’ancrage, ils sont autostables. Il peut s’agir de murs-poids (murs gravitaires) ou bien de murs lestés (murs cantilevers). Le mur-poids est le grand classique. Plus facile à mettre en place, cette solution est recommandée pour soutenir les matériaux en déblai. Les murs en béton lestés, en revanche, sont dotés d’une base élargie dont une partie est encastrée dans le sol. Ces deux options sont rigides. Toutefois, afin d’assurer la solidité de l’ouvrage, il est nécessaire d’ajouter des contreforts intérieurs et extérieurs. Il est également indispensable de mettre des fondations et des tirants. Enfin, avec les murs en sol renforcé, il faut opter pour un remblai armé ou renforcé. Pour garantir la pérennité du mur, il faut insérer des matériels de renforcement extensibles et résistants ou bien des armatures. Ces équipements peuvent être en métal ou en matière synthétique.

À qui faire appel pour réaliser des travaux de terrassement et de soutènement ?

Il vaut mieux faire appel à une entreprise de terrassement pour prendre en main votre projet. Cette dernière regroupe des experts qualifiés afin de garantir aux clients un résultat durable et esthétique. Néanmoins, vérifiez ses compétences et son expérience pour profiter d’un service de qualité. Vous pouvez par exemple faire un tour sur les forums dédiés pour accéder aux témoignages des autres clients sur les différents artisans dans votre ville. Pensez également à regarder les photos publiées sur son site web. Vous aurez ainsi un premier aperçu sur ses capacités. Il est aussi possible de vous appuyer sur le nombre de projets déjà pris en main par les experts pour évaluer ses qualifications. Enfin, vérifiez les domaines d’intervention : terrassement d’extérieur, enrochement, nivellement, VRD, fouille de fondation, évacuation des eaux et bien d’autres encore. Il faut s’assurer que l’entreprise spécialisée maîtrise parfaitement les techniques utilisées et qu’elle est apte à mener à bien les terrassements.

Où installer ses panneaux solaires photovoltaïques ?
Les tillandsias, ces plantes fascinantes qui poussent sans terre